Génie urbain, un secteur qui recrute

 

Aujourd’hui, plus d’une personne sur deux vit en ville et ce phénomène est en constante amplification.

 

En 2030 d’après les Nations Unies, l’effectif de la population urbaine devrait atteindre 5 milliards. Il y aurait alors autant de citadins dans le monde que d’habitants sur Terre en 1987. Cela soulève la question d’évolution de nos modèles urbains pour répondre aux impératifs de développement durable.

 

Les villes doivent se transformer pour faire face à leurs croissances démographique et urbaine, à la transformation des modes de vies, à la raréfaction des ressources, aux tensions économiques et sociales et aux menaces environnementales. Toutes ces problématiques rendent la mutation des villes toujours plus urgente, et le domaine du génie urbain porteur d’emplois pour les années à venir.

 

Dans les grandes métropoles, l’enjeu est clair : élus et responsables doivent penser la ville de demain, et avoir une approche globale de l’aménagement.

 

Les diplômés EIVP, uniques élèves de Grande École à avoir le titre d’ingénieurs en génie urbain, sont donc très prisés par les bureaux d’études et les grandes entreprises pour leurs qualités de "chef d’orchestre" : ils savent en effet concevoir, construire et aménager des villes durables.

 

Nicolas Boffi, Directeur développement chez Arcadis (gestion de projets, conseil, ingénierie)

Voir la vidéo

Amélie Farcette, Ingénieure à la Direction du Patrimoine et de l’Architecture de la Ville de Paris (adjointe à la cheffe de SLA 5° et 13° arrondissement – planification, aménagement)

Voir la vidéo

Julien Haas, Président, Darras & Jouannin (groupe Fayat -BTP)

Voir la vidéo

 


Métiers

 

Depuis plus d’un demi-siècle les ingénieurs EIVP dirigent des grands projets qui structurent les plus belles villes en France et dans le monde. Concepteurs du tissu urbain, ils optimisent les services aux usagers et déploient leurs compétences dans tous les secteurs du génie urbain : aménagement, espaces publics, construction, infrastructures, mobilités, environnement, urbanisme, architecture, énergies, cadre de vie, etc.

 

Pour en savoir plus sur les débouchés, consultez aussi :

 

Exemple de métier dans les entreprises privées

Exemple de métier dans les bureaux d'études

Exemple de métier dans les collectivités territoriales

Exemple de métier à la Ville de Paris

 


Insertion professionnelle

 

L’enquête CGE (Conférence des Grandes Écoles) est la référence en matière d’insertion professionnelle.
Réalisée chaque année auprès des élèves ingénieurs civils et fonctionnaires, elle permet d’évaluer l’adéquation des formations fournies avec le marché de l’emploi, d’adapter les enseignements proposés, de situer l’École, et par conséquent, le diplôme.


Cette année, l’enquête a été menée auprès des trois dernières promotions diplômées : 53 (2014), 54 (2015) et 55 (2016).

 

Les résultats complets de cette enquête sont disponibles ici


 
Contacts /  FAQ /  Mentions légales /  Plan de site /  Newsletter /  Logo1Logo1 /  Logo2Logo2 /