Aller au contenu principal Aller au menu Aller à la recherche

Rédigé le 26 novembre 2018
image test

Les chaires permettent une collaboration riche et renforcée de l'enseignement supérieur et de la recherche avec les entreprises. Enseignement et recherche travaillent ainsi de concert pour mettre leur savoir à disposition d’une entreprise et compléter la formation des élèves ingénieurs. Les chaires donnent ainsi vie à un rapprochement dans la durée et génèrent une visibilité internationale, ainsi que des bénéfices pour l’ensemble des parties.

Fonctionnement d'une chaire

L’objectif principal d’une chaire est de fédérer les enseignements existants, de les compléter par des expertises extérieures nouvelles en intégrant, le cas échéant, de nouveaux cours au cursus. Elle se fixe également pour objectif de développer des travaux de recherche.

Une petite équipe, dirigée par une personnalité scientifique reconnue et ayant des liens forts avec l’industrie, développe pendant un à cinq ans des activités de recherche, de formation initiale et de formation continue. Les chaires permettent de conjuguer activités de recherche au plus haut niveau d’excellence et diffusion du savoir auprès des étudiants.

Quels sont les avantages pour une entreprise ?

L’entreprise peut identifier de futurs collaborateurs rapidement opérationnels et travailler avec des équipes pédagogiques d’excellence. Elle donne un écho particulier à ses activités innovantes via l'organisation de conférences et colloques sur les thématiques de la chaire et accède aux travaux de recherche réalisés dans ce cadre.

Comment est  financée la chaire ?

La chaire est financée par des entreprises, le plus souvent sous le régime fiscal du  mécénat. En tant que mécène, l’entreprise profite d’une réduction d’impôt de 60 % de la somme versée au titre du partenariat, dans la limite de 0,5% de son chiffre d’affaires  Ce financement permet aux entreprises de bénéficier de l’avancée des recherches portant sur des domaines liés à leur activité.

Quel est le format ?

Une chaire est pluriannuelle, d’une durée minimum de 3 ans.

Elle peut être portée par plusieurs entreprises.

Quels domaines recouvre-t-elle?

Elles peuvent recouvrir l'ensemble des thématiques du Génie Urbain : les services et technologies du mieux vivre en ville. Les axes de recherche sont définis par les différents interlocuteurs. Puis des entretiens sont effectués entre le responsable de la chaire et le comité pour prendre des décisions stratégiques et faire le point sur l’avancée de la chaire.

Comment sont évaluées les réalisations ?

Un comité de pilotage se réunit régulièrement pour évaluer les réalisations de la chaire en fonction de ses objectifs et conseiller les acteurs dans leur action.

Il est composé de représentants du/des mécènes, de la Direction de l’EIVP et bénéficie de l’apport de personnalités qualifiées.