Aller au contenu principal Aller au menu Aller à la recherche

Du 14 mars 2023 au 15 mars 2023

Thème 2023 : "Grand Paris : génie urbain, climat et anthropocène "

Les Journées du génie urbain de l'EIVP succèdent à partir de 2023 aux Universités d’été.

A l’occasion de la tenue des "Future Days" manifestation annuelle de l’Université Gustave Eiffel dont la thématique en 2023 est la transition, l’EIVP membre de l’UGE, organise les 14 et 15 mars prochain l’évènement les Journées du génie urbain sur son campus. Elles seront consacrées à la transition des principaux services urbains parisiens et de la Métropole du Grand Paris vers une métropole neutre en carbone en 2050.

Contexte

Crise climatique, crises énergétiques, crises sanitaires et sociales, stratégies d’adaptation à de nouveaux enjeux majeurs sont les principaux sujets qui animent depuis plusieurs années la formation des ingénieurs du génie urbain au premier rang desquels ceux de l’EIVP.

Nous sommes dans une période de transition qui nous amène à faire évoluer nos modèles théoriques de pensée et d’actions, à définir de nouveaux paradigmes. Ce constat est clair et touche toutes les disciplines concourant à l’aménagement des territoires. 

Questions posées, thématiques, pistes de travail et d’échanges
En 2050, la Métropole du Grand Paris a pour objectif d'être neutre en carbone. Cela passe par un meilleur recyclage de ses déchets, une amélioration du cycle de l’eau et de l’assainissement, une révolution de sa logistique et de ses déplacements, une redéfinition de son mix énergétique et de la mise à disposition de nouvelles ressources énergétiques, tout en préservant une place privilégiée à la nature et à la biodiversité, etc.

Nous avons choisi de consacrer ces deux journées aux "grands services urbains et à leurs réseaux". De ce fait, nous n’évoquerons pas les questions d’adaptation du bâti existant, de mobilités et déplacements des personnes, et, que partiellement, ceux de la nature et de la biodiversité en milieu urbain, pourtant tout aussi importants.

  • Comment, sur les territoires de Paris et du Grand Paris, accompagner la transformation d’un système conçu il y a plus d’un siècle autour de grands syndicats techniques en un système multiscalaire et transversal mixant les réseaux, les activités, les évolutions sociétales et les comportements des citadins ?
  • Comment réfléchir à des systèmes, plus économes et évoluer vers des solutions nécessitant moins d’infrastructures lourdes, en exploitant au mieux les ressources et les solidarités locales entre sources d’énergies ?
  • Dans un contexte de rareté du foncier, comment trouver des espaces en ville pour répondre à ces besoins, comme c’est déjà le cas pour la logistique, la collecte des déchets, les questions d’eau et d’énergie ?
  • Que seront, dans leur grande diversité, les ingénieurs du génie urbain de 2050 ? Quelles sont les attentes des think tanks des grands acteurs du BTP ? Comment les services techniques des villes et les délégataires des grands services urbains préparent-ils ces transitions ?

Autant de sujets à débattre lors de ces Journées du génie urbain de l’EIVP.

Forte d’un riche héritage légué par une longue histoire, celle de Paris, ville capitale, et du département de la Seine, l’École des Ingénieurs de la Ville de Paris explore les multiples facettes du renouvellement des savoirs et des pratiques du génie urbain dans ses enseignements et lors d‘universités d’été qui se sont tenues chaque année depuis 15 ans. Celles-ci ont rendu compte de ces évolutions et de l’importance du décloisonnement des approches en silo. Innovations et expérimentations transversales, suivies par la recherche fondamentale et la recherche appliquée fécondent ces évolutions. Les ingénieurs urbains du 21ème siècle, qu’ils soient chercheurs, agents des collectivités locales, des sociétés délégataires des services publics, des grands groupes du BTP ou maitres d’œuvre libéraux, sont au centre de cette transition. 

Le formulaire d'inscription à l'évènement sera bientôt disponible.