Aller au contenu principal Aller au menu Aller à la recherche

Rédigé le 27 mars 2018 - Actualisé le 16 octobre 2018

Quatre stages obligatoires sont prévus au cursus

  • Stage ouvrier (3 semaines au début du 1er semestre),
  • Stage d'encadrement (8 semaines après le 2ème semestre),
  • Stage étude et recherche (12 semaines après le 4ème semestre),
  • Stage de fin d'études (24 semaines au dernier semestre).

Ci-dessous, à chaque onglet correspond un type de stage :

Le stage OUVRIER se déroule début de première année à partir du mois d’octobre. Ce stage s’effectue en France.

1. Objectifs et finalités du stage OUVRIER

Ce stage, dans le domaine du génie urbain, est d'une durée de trois semaines. Son objectif est de permettre à l’étudiant de mieux cerner le travail et d’appréhender les contraintes et les ressources du personnel qu’il aura, dans son avenir professionnel, à encadrer.
Il doit permettre à l’étudiant de :

  • Découvrir et comprendre les multiples aspects de l’organisation et du fonctionnement d'une entreprise
  • Favoriser l'intégration humaine et professionnelle d'un étudiant dans une équipe de travail
  • Évaluer et enrichir ses compétences
  • Participer à des projets, sous la tutelle de personnes - ressources

Ce stage s’insère dans la première phase d’acquisition de la compétence d’animation et encadrement d’une équipe que nous nous engageons à donner à nos étudiants. Il prépare l’étudiant au stage encadrement. Le stage ouvrier se déroule un mois et demi après l'entrée à l'Ecole à partir de fin octobre et dure 3 semaines.
L’étudiant restitue en cours de stage une fiche d’étonnement par semaine (remise sur le support Claroline). En fin de stage, il remet un rapport sur le travail qu’il a réalisé et participe à l’étude en groupe d’un thème « Santé et Sécurité au Travail » qui sera présenté en soutenance orale par groupe de 5 ou 6. Chaque année, la Direction de l’Ecole remet aux élèves un calendrier précisant les différentes étapes de la procédure de stage.

2. Le choix du stage

Les élèves doivent, dans le cadre du projet pédagogique de l’Ecole, rechercher leur stage en fonction du cahier des charges défini ci-dessus. Les propositions de stages faites par les élèves sont préalablement validées par la Direction de l’Ecole.

3. Le choix du thème « Santé et Sécurité au Travail »

Les étudiants se regroupent par 5 ou 6 et choisissent un thème spécifique lié à la Santé et la Sécurité sur les lieux de travail, parmi ceux proposés par l’Ecole. La liste sera donnée par le département Management dans un document spécifique sur les objectifs pédagogiques et les attentes en terme de restitution écrite et orale.
Ce thème sera approfondi et illustré par des exemples vécus (par lui ou d’autres) et sera le sujet de la soutenance effectuée en groupe.

4. Documents à télécharger

Les documents suivants sont à télécharger ci-contre :

  • Note d'intention (Word)
  • Note d'intention (PDF)

Le stage ENCADREMENT se déroule à la fin de la première année à partir de fin juin et dure au minimum 8 semaines. Ce stage s’effectue en France.


1. Objectifs et finalités du stage ENCADREMENT

Ce stage est une initiation à l’encadrement commencée dès le stage ouvrier. En intégrant le milieu professionnel public ou privé le stage d’encadrement vise à :

  • Réaliser des tâches d’encadrement de personnels techniques (au moins 5 personnes) dans le domaine du génie urbain. Il s’agit principalement d’organiser, répartir les tâches et motiver les membres de l’équipe
  • Comprendre l’encadrement et former les étudiants aux concepts de management à travers une mission

Pour cela, l’étudiant devra mettre en œuvre des connaissances acquises lors du stage ouvrier et s’interroger au préalable sur les concepts de management afin de trouver par lui-même un certain nombre de réponses. L’expérimentation en situation professionnelle et les observations qu’il va faire vont lui permettre de compléter ses apprentissages et d’enrichir son projet professionnel (secteur d’activité, type de métier). La capacité d’observation est essentielle et doit conduire à une réflexion et une prise de recul sur les thèmes analysés.

2. Le déroulement du stage ENCADREMENT

  • Réaliser la mission pour laquelle l’étudiant s’engage dans la convention signée
  • Découvrir et comprendre les multiples aspects de l’organisation et du fonctionnement d'une entreprise
  • Réaliser des tâches d’encadrement de personnels techniques telles que l’organisation du travail, la répartition des tâches, motiver les membres de l’équipe
  • Développer un regard sur les notions d’encadrement (types d’encadrement, motivation de l’équipe, délégation, organisation du travail, la résolution de conflits…)
  • Observer notamment pendant cette période de stage : les méthodes de travail et de management
  • Réaliser un travail collectif de réflexion sur une thématique de management

3. Les conditions de réussites du stage ENCADREMENT

  • Une mission clairement définie. L’étudiant doit être en situation normale de travail avec des objectifs à atteindre, des délais à respecter. Il fera face aux imprévus en tentant d’apporter des solutions. Le stage sert à apprendre par la pratique, aussi l’étudiant doit pouvoir tirer des leçons des expériences qu’il aura vécues
  • Etre encadré par le maître de stage
  • Se mettre en situation d’apprentissage : apprendre en faisant et en observant
  • Le travail du stagiaire n’est pas seulement de réaliser les tâches confiées par l’entreprise mais aussi d'observer et mener une réflexion sur ces observations
  • Préparer son stage

A la fin de son stage l’étudiant doit pouvoir rendre compte de manière la plus pertinente possible de ses apprentissages. Pour cela le stage doit absolument être préparé.

Le stage ETUDE & RECHERCHE se déroule à la fin de la deuxième année. Il démarre fin mai, début juin et se termine au plus tard début septembre et dure 12 semaines minimum. Ce stage peut s’effectuer à l’étranger.

1. Objectifs et finalités du stage Étude et Recherche

L’objectif de ce stage est de mesurer la capacité de l’étudiant à approfondir un domaine technique ou mettre en place un processus novateur pour l’organisme d’accueil.
A ce titre, il doit mettre en évidence et tenter de résoudre des questions liées à la conception, la mise en œuvre et l'utilisation de produits, de systèmes ou de services.
L’étudiant devra pouvoir faire valoir le caractère « recherche », « innovation » ou « expertise technique » du sujet de stage. Il remet en fin de stage un rapport relatant le travail qu’il a réalisé et le soutient devant un jury constitué par la Direction de l’Ecole. Chaque année, la Direction de l’Ecole remet aux élèves un calendrier précisant les différentes étapes de la procédure de stage.


2. Le choix du stage

Les élèves, dans le cadre du projet pédagogique de l'Ecole, recherchent le terrain de stage qu’ils souhaitent en fonction du cahier des charges défini ci-dessus. Les propositions de stages faites par les élèves et leurs objectifs sont préalablement validées par la Direction de l’Ecole.
RAPPEL : chaque étudiant doit effectuer 1 période minimale de 2 mois à l’étranger durant sa scolarité. Le stage Étude et Recherche en est une occasion favorable.
L’Ecole accepte un maximum de 3 étudiants sur un même lieu de stage (même organisme et même service).

1. Objectifs et finalités du Travail de Fin d’Etudes (TFE)

Le travail de fin d’études constitue le second semestre de troisième année. Il dure au minimum 24 semaines. La soutenance des stages a lieu au mois de septembre, sauf exception (CNFPT, VIE). Il démarre au plus tôt fin janvier (date officielle de début de stage annoncée par la Direction) et au plus tard 15 jours après la date officielle de début de stage annoncée par la Direction). Il se termine au plus tard fin août. L’élève, inséré dans un milieu professionnel (administration, bureau d’études, entreprise, laboratoire de recherche), répond, seul ou au sein d’une équipe, à une commande dans le domaine du génie urbain et aborde l’ensemble des aspects techniques, scientifiques, économiques et humains qui caractérisent la mission de l’ingénieur.
À ce titre, l’étudiant résout des questions de nature technologique concrètes, liées à la conception, à la réalisation et à l'utilisation de produits, de systèmes ou de services. Il doit, pour cela, mettre en œuvre un ensemble de connaissances acquises au long des études et les compléter si nécessaire.

2. Le choix du stage

Les élèves, dans le cadre du projet pédagogique de l’Ecole, recherchent le terrain de stage qu’ils souhaitent en fonction du cahier des charges défini ci-dessus. Les propositions de stages faites par les élèves et leurs objectifs sont préalablement validées par la Direction de l’Ecole.
Le TFE doit être l’occasion de transformer des savoirs universitaires en une expertise de professionnel du Génie Urbain : c’est un moyen d’évaluer ses compétences pour opérer, au sortir de l’Ecole, un choix de poste ou d’emploi le mieux adapté à son profil et à ses attentes. Seules seront validées les propositions de TFE qui prennent en considération ces objectifs et ce domaine d’études. L’étudiant remet un rapport relatant le travail qu’il a réalisé et présente sa mission devant un jury, à la date fixée par la Direction de l’Ecole.
Chaque année, la Direction de l’Ecole met sur le site de l’EIVP un calendrier précisant les différentes dates des étapes décrites dans le présent processus de stage.

N.B : L’Ecole accepte un maximum de 3 étudiants sur un même lieu de stage (même organisme et même service)

Quelques exemples de stages de fin d'études :

Voir aussi la page consacrée aux stages à l'international

Entreprises privées
  • SETEC TPI - Maîtrise d'œuvre travaux de contournement de Reims
  • VINCI CONSTRUCTION - Exploitation des retours d'expériences
  • GTM Bâtiment - Suivi CES sur un chantier neuf (30 logements)
  • EIFFAGE Travaux Publics - Création d'outils et de documents développement durable
  • SYSTRA - Coordination des études de Maîtrise d'œuvre Tramway entre aménagement et système de transport
  • BOUYGUES CONSTRUCTION - Pilotage de la démarche développement durable dans le groupe Bouygues construction
  • COTEBA Développement - Audit des volets d'accompagnement des opérations d'aménagement
  • MERCUR - Étude de la fonction de vie au collège concernant son impact en émission de gaz à effet de serre
Entreprises publiques et semi-publiques
  • SEMAEST - Conditions de réalisation d'un éco quartier à haute densité à Paris
  • SNCF - Assistance Maîtrise d'ouvrage - Gestion de projet
  • Mairie de Paris - Direction des Finances - Stationnement illicite sur voie publique - Étude des comportements organisation de la répression
  • Ministère de l'Écologie - Le coût global dans la construction de bâtiments tertiaires et résidentiels
  • Mairie de Saint Maur des Fossés - Service Eau et Assainissement - Mise en place d'une structure SIG au sein du service de l'eau et de l'assainissement
  • TAM Montpellier - Analyse des différentes étapes de conception de la 3ème ligne de tramway de Montpellier
  • RATP - Conception de stations innovantes de surface
  • Mairie de Paris - Direction de l'Urbanisme - Couverture des infrastructures routières et insertion urbaine

À l'international
  • NEW YORK : BET - Aménagement urbain - Suivi d'un projet de 'masterplanning'
  • DUBAI : WSP - Projets d'Aménagement urbain
  • SYDNEY : FREYSSINET AUSTRALIE - Sécurisation et organisation des travaux sur une façade de building de 70 étages
  • OAK BROOK : VEOLIA TRANSPORTATION - États Unis - Optimisation d'une flotte de bus
  • ROME : Roma Métropolitane S.r.l - Réalisation de la ligne C du métro à Rome
  • SANTIAGO CHILI : DITUC - Pesage en marche sur le réseau urbain à Santiago Du Chili
  • CANBERRA : CSIRO Sustainable Ecosystems - Projet d'urbanisme et développement durable
  • MONTRÉAL : VIZSTUDIO - Méthodologie d'étude du milieu visuel
  • BERLIN : FGS - Élaboration d'un concept de sécurité routière pour circuler à vélo
  • MADRID : INGEROP - Étude de viabilité d'un tramway