Aller au contenu principal Aller au menu Aller à la recherche

Rédigé le 28 mars 2018 - Actualisé le 11 avril 2018

Cet axe est très important pour les futurs développements de la recherche à l’EIVP.  Par sa transversalité, il peut constituer un socle théorique et opérationnel pour les autres thèmes. La  recherche de cet axe consiste à explorer le concept de la ville intelligente par le biais de l’étude des données spatio-temporelles, en utilisant le concept de données.

 

Au-delà de cette activité de recherche propre, les enseignants-chercheurs de cet axe participent à des projets pluridisciplinaires en génie urbain. Ces projets sont autant de cas pour penser, analyser et développer la mise en œuvre des dispositifs techniques qu’ils ont élaborés, et ainsi contribuer à la gestion urbaine (par exemple, minimisation des gênes des chantiers urbains, élaboration de documents de planification urbaine, etc.).
Dans cette optique, il est primordial d’analyser avec attention le polymorphisme et l’hétérogénéité des données spatio-temporelles utilisées dans le domaine du génie urbain. C’est ce que soulignent les travaux dans le champ de l‘intelligence artificielle : la donnée, qui peut être considérée comme une description de la réalité (résultat d’une mesure, d’une représentation, d’une observation, etc.), est le substrat des processus de gestion, d’analyse, de prédiction et d’aide à la décision dans l’environnement urbain.