Aller au contenu principal Aller au menu Aller à la recherche

Rédigé le02 juillet 2021

Avec un taux d’activité proche de 90 %, notre dernière promotion (2020) de diplômé·e·s EIVP s'est très bien insérée dans la vie active : ces excellents résultats confirment l’attractivité des ingénieurs en génie urbain sur le marché de l’emploi. A titre de comparaison, au niveau national, la part des ingénieurs en activité professionnelle diplômés de la dernière promotion a chuté à 63,9 % en 2020 (source : enquête CGE 2021, p.18).

L’enquête CGE (Conférence des Grandes Écoles) est la référence en matière d’insertion professionnelle. Elle est réalisée chaque année auprès des 190 grandes écoles membres de la CGE.
Elle indique l’insertion de nos jeunes diplômés 6 mois après l’obtention de leur diplôme (promotion 59) et leur évolution professionnelle 12-15 mois (promotion 58) et 24-27 mois (promotion 57) après leur sortie de l’Ecole mais également l'accès à l'emploi et les caractéristiques des emplois (statut, lieu de travail, critère de choix de l'emploi, salaires, satisfaction dans l'emploi..).

Quelques éléments à retrouver dans la synthèse de l'enquête CGE / EIVP.

  • Une excellente insertion professionnelle : 9 diplômés sur 10 sont  en activité 6 mois après l’obtention du diplôme de l’EIVP
  • Une insertion professionnelle extrêmement rapide, légèrement impactée par la crise de la Covid :

Les 2/3 de nos étudiants (63,5%) ont trouvé leur 1er emploi avant même l’obtention de leur diplôme, 76,4 % en moins de 2 mois et 90 % en moins de 4 mois. La durée moyenne de recherche du 1er emploi a été de 1,1 mois seulement.

  • Une parfaite adéquation entre la formation à l’EIVP et l’emploi occupé : 88,7 % des diplômés EIVP estiment que leur emploi actuel est en adéquation avec leur niveau de qualification et 94,5 % le juge en adéquation avec leur secteur disciplinaire.
    93% des anciens étudiants qui donnent leur avis s’estiment très satisfaits de la formation d’ingénieur reçue à l’EIVP


→ lire la synthèse de l'enquête CGE / EIVP.